Sélectionnez l'animal de votre choix pour accéder aux activites et conseils le concernant
CHIEN
Activités
CHAT
Activités
N.A.C.
Activités
ELEVAGE
Activités
CHEVAUX
Activités
  • Activités
  • Bilan sanitaire
  • Médecine
  • Chirurgie
  • Laboratoire
  • Activités Phares
  • Gestion de la reproduction
  • Qualité du lait
  • Gestion du prétroupeau
  • Gestion de la reproduction

    La reproduction est l’un des piliers majeurs de la conduite de l’élevage de bovins. Elle nécessite donc une attention toute particulière.

    Nous vous proposons des visites spécifiques à la demande ou des suivis mensuels de reproduction.

    Notre démarche consiste en : 

    • Diagnostiquer au niveau individuel les problèmes qui enraillent la reproduction
    • Identifier au niveau collectif les problèmes qui pénalisent les résultats de reproduction (alimentation, détection des chaleurs, maladies...)
    • Mettre en place des protocoles permettant d'améliorer rapidement et durablement la situation

     Les visites se déroulent ainsi :

    • Examen des vaches en post-partum : chaque vache ayant vêlé depuis 21 à 50 jours est examinée pour dépister d’éventuelles métrites. Des traitements adaptés sont mis en place immédiatement si nécessaire.
    • Examen des vaches en anoestrus : les vaches n’ayant pas montré de chaleur plus de 50 jours après vêlage ou n’ayant pas été inséminée plus de 80 jours après vêlage, sont examinées. Les ovaires sont échographiés afin d’adapter au mieux la thérapeutique.
    • Diagnostic de gestation : les vaches gestantes sont échographiées dès 30 jours pour les génisses afin de déterminer si elles sont gravides. 

     Garantir une bonne reproduction, c’est garantir l’avenir de son élevage.

  • Bilan sanitaire

    Le Bilan sanitaire et la rédaction de protocoles de soins sont des obligations légales pour la délivrance de médicaments à la clinique. Ils doivent être réalisés annuellement. Toutes les espèces de rente sont concernées.

     

    Au-delà de l’obligation réglementaire, la réalisation d’une photographie de l’état sanitaire de l’élevage est importante pour mettre en place des démarches tant sanitaires que médicales afin de réduire l’incidence des maladies.

    C’est dans cette optique que nous réalisons, avec les éleveurs, nos bilans sanitaires et nos protocoles de soin.

  • Médecine

    Nous assurons les visites 7 jours/7  et 24 heures/24. 

    Chaque visite comprends un examen clinique du ou des animaux malades.

    Nous pouvons réaliser sur place certaines analyses (urinaires, sanguines...) afin d'affiner rapidement le diagnostic. Certaines analyses sont réalisées au laboratoire de la clinique (bactériologie sur le lait, comptage cellulaires, analyse de diarrhée sur les veaux...).

    Ces analyses entre également dans une démarche de réduction de l'utilisation des antibiotiques : aussi peu que possible, autant que nécessaire.

     

  • Chirurgie

    Nous réalisons sur les animaux d'élevage un éventail étendu de chirurgie (de la césarienne à la hernie ombillicale sur un veau en passant par la chirurgie digestive, cutanée ou du pied).

    Lors des interventions, une attention particulière est portée à la gestion de la douleur par l'utilisation de protocoles d'anesthésie locale (épidurale, locorégionale...) et d'analgésie (anti-inflammatoires, dérivés antalgiques majeurs...).

  • Laboratoire

    Les analyses médicales complémentaires sont des outils incontournables dans l’établissement d’un diagnostic et dans le suivi des troupeaux de bovin.

    • Permettant d’affiner le diagnostic, ils permettent d’adapter la thérapeutique à la situation de l’élevage. Elles sont donc essentielles, de ce fait, par exemple, dans une logique de réduction de l’utilisation des antibiotiques.
    • La taille des troupeaux étant de plus en plus importante, le suivi de l’état sanitaire du troupeau est primordial pour éviter l’apparition de maladies. Les analyses biologiques sont disponibles à cet effet.

     

    Différents types d’analyse de laboratoire font partie de notre offre :

    La bactériologie du lait : elle permet de mettre en évidence la présence de germes dans le lait de vaches atteinte de mammite. Cette identification de l’agent responsable de l’infection est essentielle dans la mise en place d’un traitement adapté afin d’en améliorer l’efficacité. Lorsque le nombre de résultats dans une exploitation devient suffisant, associé à une analyse épidémiologique, l’isolement des germes peut apporter des indications sur le type d’infection, le mode de contamination. C’est donc un atout important dans la mise en place de mesures de préventions.

    Le comptage cellulaire dans le lait : il permet d’identifier les vaches et les quartiers atteints de mammites subcliniques. Ces une donnée importante pour le suivi sanitaire des vaches tant en lactation que durant la période sèche. En l’absence de contrôle laitier, il permettra, s’il est répété régulièrement sur tous les animaux, de procéder à l’analyse épidémiologique de la situation.

    La parasitologie : avant de mettre en place un traitement antiparasitaire, il peut être intéressant de déterminer précisément l’origine du problème. La précision du diagnostic permettra d’adapter le traitement et d’améliorer les méthodes de prévention.

    Les diarrhées des veaux : les analyses peuvent être réalisées soit au chevet du malade, soit à la clinique. L’analyse lancée, le résultat est obtenu en quelques minutes. Elles permettent de cibler le traitement, raisonner le recours aux antibiotiques, limiter la contagion, protéger l’effectif...

    Les analyses biochimiques : c’est la mesure de la teneur en différent produits et enzymes contenus dans le sang. Après prélèvement, l’analyse sera réalisée, pour certains paramètres (glucose, BHB) en quelques minutes au chevet de l’animal, pour d’autres (numération formule, paramètres hépatiques, rénaux,...) dans le laboratoire de la clinique. Les résultats obtenus permettent de préciser la situation en terme de pronostic en particulier, d’améliore le diagnostic et de réagir vite pour corriger d’éventuelles déviations de la ration

    L’analyse d’eau : l’eau est un aliment important de l’élevage. Sa qualité doit être irréprochable.

  • Qualité du lait

    La production d'un lait présentant les meilleurs critères de qualité (sanitaire, TB et TP...) est un objectif primordial pour les éleveurs de vaches laitières.

    Dans ce contexte, nous proposons une démarche et des services afin d'optimiser la production et la qualité du lait.

    Qualité sanitaire : cellules et mammites

    Plusieurs démarches peuvent être mis en place :

    • individuelle : guérir une mammite
        • Bactériologie sur le lait, concentration cellulaire
    • collective : prévenir l'apparition de nouvelles mammites, diminution des concentrations cellulaires
        • Analyse épidémiologique (voir fiche service)
        • Visite de traite
        • Audit global

    Qualité de matière utile du lait : TB et TP

    Nous pouvons vous accompagner en analysant la ration alimentaire, en mettant en évidence un éventuel déséquilibre et en le corrigeant en partenariat avec les techniciens.

    Le Dr Le Page est président de la commission qualité du lait de la SNGTV et vous accompagne dans l'ensemble de ces démarches.

     

  • Gestion du prétroupeau

    Le pré-troupeau représente l’avenir du troupeau et à ce titre doit faire l’objet de toutes les attentions de la part de l’éleveur.

    Le pré-troupeau est constitué de deux groupes d’animaux différents : les veaux alimentés au lait et les génisses devenues ruminants après le sevrage.

    Les besoins et les pathologies observées dans ces deux groupes sont très différents.

    Les veaux :

    La principale pathologie rencontrée chez les veaux est la diarrhée. Son origine est diverse et le diagnostic reposera, en particulier, sur des analyses de fèces. Sa prévention repose sur la mise en place de procédures tant médicales qu'hygiéniques.

    Les génisses :

    L’objectif est d’obtenir une croissance la plus harmonieuse possible de façon à garantir aux animaux une longévité et une production futures maximales. Les difficultés éventuellement rencontrées peuvent avoir pour origine des problèmes de logement, d’alimentation ou de parasitisme.

    Lors de chacune des deux phases nous pouvons proposer un diagnostic et un suivi adapté à chaque situation.